Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 19:19

La mission de la Croix rouge internationale, venue s'enquérir du sort des habitants de Sirte, a été contrainte de repartir précipitamment par les tirs de missiles du CNT, visant un hôpital.

Cela fait plus d'un mois maintenant que les villes de Sirte et de Bni Walid font l'objet d'une agression continue par les armées du CNT, de l'Otan (France, Angleterre, Usa) et des pétromonarchies Moyen Orientales.

Cela fait plus d’un mois que les habitants de Sirte et Bni Walid vivent sous un déluge de bombes. Que des crimes collectifs sont perpétrés contre les populations  de Tawarga. Que les Noirs et les Touaregs  de Libye sont désignés à la vindicte revancharde.

Indifférent, le monde entier regarde le carnage, sur le petit écran.

Rappelez-vous : l’Otan disait qu’elle intervenait, sous mandat formel du Conseil de sécurité de l'ONU, pour protéger les populations. Voyez aujourd’hui comment l’Otan protège les populations de Libye : en leur envoyant des torpilles ! Mais, paraît-il, les bombes de l'Otan ne tuent que les méchants.

Honte ! Honte à ceux qui jettent des bombes sur les enfants. Honte à ceux qui donnent l’argent. Honte à ceux qui applaudissent. Honte à ceux qui se taisent.

Le sort du grotesque dictateur renversé ne nous importe pas. Il sera remplacé par un autre despote comme seuls les arabes savent en inventer. Du Golfe persique à l’Atlantique, leurs dirigeants ne sont que les photocopies (plus ou moins réussies) les uns des autres : tous de simples variantes d’un modèle dont l'original est à la Mecque.

Kaddafi fait partie du passé. La paix doit revenir en Libye. Une paix honorable pour les différentes parties, pour les différentes populations, doit être négociée. L'opposition au CNT doit avoir droit de cité, pour que la Libye aille à la démocratie.

Ramdane HAKEM

Partager cet article

Repost 0
Algérie en Questions - dans International
commenter cet article

commentaires